jeudi 20 juin 2019

Morsi, mort sans sursis






Injustice de la mort
Qui frappe hors des horaires admis
Pas d’annonce elle débarque sans carte
Parfois un sourire
Parfois en costume
Rafle à tous les tapis les paris
Quoi qu'on dise
Quoi qu'on mise
Et lui qui n'avait senti
Ni son peuple
Ni sa vie
Morsi qu'on laissait quand même
Psalmodier à l'audience
S'effondre en cinq minutes
Verdict au paradis
Où la loi connaît pas
 


Mohamed Morsi, ex-président égyptien, meurt en audience
17 juin 2019

 

Drone de drame (USA vs IRAN)









L'héritier paresseux
Tressaute dans son gras
Rit fort feint
Lourd de mauvaise foi
Faux roi de l'échange
Gamin dangereux
Gros d'acné nucléaire
Qui casse les jouets
Des autres
Ces autres
Qu'une colère
Tolère
Monnayable
Au-delà des frontières




(Drone américain détruit dans l'espace aérien iranien;
19 juin 2019)

mercredi 12 juin 2019

Sit-in à KHARTOUM







le brouillard habillait le matin
des galettes à même le sol tendres
la fumée enivrait
les mots enveloppaient
mieux que les pagnes
les voisins étaient beaux
les murs souriaient
la Colombie livrait ses fumeurs
béats comme des coquillages
les chats au loin surveillaient
ils iraient griffer ailleurs
brumes fumées nuages
soulevaient martelaient chauffaient
l'Université apprenait
la peur rassasiait
les mains s'emmêlaient
il y aurait un demain
pacifié et civil
une brume rieuse
d'où jaillirait le jour





Sit-in de la population soudanaise devant le quartier général de l'armée
11 avril-3 juin 2019

mardi 4 juin 2019

Les sourcils de Michel serres







Elle dit beaucoup cette broussaille
En folle avoine sur les yeux
Plaisir de suivre les abeilles
Autant qu'un propos de Leibnitz

Marcheur grimpeur useur d’à-pics
Sans un soupçon de savoir sec
Surfant serein sur les réseaux
Un pied en mer l'autre au volcan

Voix de rocaille
Servant la science
Pensée ondine au débit clair
Maître des mots sans maître-mot

Il y a du sage dans ce prophète
Embroussaillé en apparence
Qui fait le phare 
Jamais le fort




Mort de Michel Serres,
9 septembre 1930–1e juin 2019

samedi 1 juin 2019

On the road





marcher
se consumer
comme Cassady
le long des rails

tenir le mouvement
s'en tenir au mouvant
pas de pas d'arrivée
rechercher nulle part

marcher en soi
sauter la vie
sur les traverses
loin du train-train

siffler dans la nuit sœur
le coeur de la noirceur
peu importe le froid
tant que la tête se troue de vents

au ciel d'un doux frou-frou
les étoiles percent
marcher sur la déroute
en vrac

du métal nu sous les pieds nus


1er juin 2019
anniversaire d'OV

mardi 14 mai 2019

Symphony of Sorrowful Songs




J'attends
Étendu
Le foin ravale ses couleurs
Des cuillères frappent le ciel
L'air coud les nuages autant qu'il les éventre
Une voix fuse d'entrailles incertaines


Dans l'attente
Étendu
J'écoute les tracteurs
Casser la campagne
Des chiens aboyeurs
Les hèlements de cyclistes
Prompts à frotter le rocher


S'étendre
N'est plus attendre
Quand l'histoire est finie
J'attends pourtant
Défait de savoir
Qu'arrive ce qui doit
Là où le foin déjà
N'est plus


6 mai 2019
(Curiously inspired by the documentary « Symphony of Sorrowful Songs (H.Gorecki) from Beth Gibbons »  (2014)

samedi 11 mai 2019

Sauver le buis






Sans bruit le buis s'enfuit
Envahi de chenilles
Reines de l'effeuillage
Accrocs de l'écorçage
Qui l'aiment à s'en fourrer
Les pattes et le corsage

Faut-il dire adieu
Au suprême art topiaire
Que ce bois élit au top
Adieu aux champignons 
A lui seul attachés
Aux vingt invertébrés
A lui inféodés

S'il venait à mourir 
D'un coup de papillon
S'annonceraient les plaies
De grands espaces secs 
De spores asséchés
La tristesse à Versailles
Des forêts affaiblies
Des pentes sans obstacle

C'est pourquoi l'Inra dit
Il faut sauver le buis
Où l'on grava l'écrit
Il y a trois mille ans
Il faut sauver le buis
Pour sauver notre peau


Ravages de la pyrale du buis 
(cf.Hervé Jactel, directeur de recherche à l'INRA,
Le Monde, 2 mai 2019)